Grand large

Qui dit albums « Grand large » ou « Grand horizon » renvoie à la notion de littérature jeunesse certes mais s’y ajoute, en plus d’une indéniable qualité d’illustration et d’écriture, une approche de lecture dont l’exigence de maturité peut éloigner raisonnablement de jeunes lecteurs. Il en paraît une trentaine par an, pas davantage, sur une production de plusieurs milliers. Ils ne sont pas labellisés, ne portent aucune marque distinctive, ce qui rend leur repérage limité aux professionnels. À la croisée des chemins de lecture, ils plaident pour des lectures croisées entre lecteurs de tous âges.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter